Accueil Archives La nouvelle gouvernance européenne des (...)

La nouvelle gouvernance européenne des salaires

Dans le cadre du semestre européen 2013, le Conseil européen de juin 2013 a adopté la plupart des recommandations formulées par la Commission européenne aux différents pays de l’Union européenne. Cette note se propose d’expliciter les conséquences qui résultent du nouveau cadre de gouvernance européenne sur les salaires. Deux principaux constats sont mis en évidence dans cette note : La modération salariale était supposée permettre de restaurer la compétitivité-prix. Dans les faits, elle a été consacrée en grande partie à un rétablissement des marges de profit, notamment à l’export. La modération salariale aurait dû conduire, via une amélioration de la compétitivité-prix, à un regain de parts de marché. En réalité, la réduction du déficit extérieur des pays du Sud est principalement passée par le canal de la demande intérieure.

Odile Chagny
Article mis en ligne le 24 octobre 2013

Document en annexe ci-jointe

titre documents joints

Source originale : Odile Chagny, « La nouvelle gouvernance européenne des salaires », Revue D’autres Repères, sept. 2013 . Etude du Groupe Alpha

Les opinions exprimées et les arguments avancés dans cet article demeurent l'entière responsabilité de l'auteur-e et ne reflètent pas nécessairement ceux d'Econosphères.