Accueil Archives Les indicateurs alternatifs au Produit (...)

Dossier thématique n°2

Les indicateurs alternatifs au Produit Intérieur Brut

Face aux multiples défis qui se posent aujourd’hui à nos sociétés, le PIB est-il encore un indicateur satisfaisant ? C’est, en substance, la question qui fut posée aux chercheurs membres du réseau Econosphères. Vous trouverez ci-dessous les principales contributions à ce débat.

Article mis en ligne le 3 septembre 2010

Le PIB et les indicateurs alternatifs : introduction à quelques enjeux fondamentaux

- Bruno Bauraind (coordinateur Econosphères), Midi d’Econosphères n°3 : les indicateurs alternatifs au PIB, avril 2010.

Lire < http://www.econospheres.be/spip.php?article111

Ce texte construit à partir des interventions d’Isabelle Cassiers (UCL) et Erik Rydberg (Gresea) est une introduction aux principales questions qui animent le débat sur le PIB et les alternatives qui lui sont proposées.

Pour comprendre de quoi on parle

- Erik Rydberg, Le Produit Intérieur Brut (PIB), avril 2010.

Lire < http://www.econospheres.be/spip.php?article90

- Philippe Defeyt, Le social et l’environnement : des indicateurs alternatifs au PIB, avril 2010.

Lire < http://www.econospheres.be/spip.php?article89

Ces deux analyses permettent de mieux comprendre ce que sont le PIB et quelques indicateurs alternatifs.

Pour alimenter le débat...

- Isabelle Cassiers et Catherine Delain, La croissance ne fait pas le bonheur : les économistes le savent-ils ?, novembre 2009.

Lire < http://www.econospheres.be/spip.php?article42

- Isabelle Cassiers et Géraldine Thiry, Au-delà du PIB : réconcilier ce qui compte et ce que l’on compte, janvier 2010.

Lire < http://www.econospheres.be/spip.php?article64

- Ricardo Cherenti, Le PIB est-il un bon indicateur ?, octobre 2009.

Lire < http://www.econospheres.be/spip.php?article26

En revenant sur les débats tenus au sein du Forum pour d’Autres Indicateurs de Richesses (FAIR), ces différentes analyses mettent en lumières les limites du PIB comme mesure incontournable du progrès et émettent un certain nombre de propositions pour y remédier.

- Michel Husson, Les indicateurs pour les nuls, novembre 2009.

Lire < http://www.econospheres.be/spip.php?article53

- Erik Rydberg, Indicateurs économiques : renouons avec la croissance du bonheur !, juillet 2010.

Lire < http://www.econospheres.be/spip.php?article118

Ces deux auteurs portent un regard critique sur les nouveaux indicateurs et leur propension à vouloir mesurer le bonheur. Alternatives crédibles ou marchandisation progressive de ce qui ne l’est pas encore ?

Quelle empreinte pour l’écologie politique ?

- Samir Amin, La question écologique et le développement prétendu durable, février 2010.

Lire< http://www.econospheres.be/spip.php?article77

Porté par certaines associations environnementales, l’empreinte écologique est un indicateur en vogue. En le replaçant dans le contexte asymétrique des relations Nord-Sud, l’auteur relève les déficiences de l’écologie politique moderne.

Les opinions exprimées et les arguments avancés dans cet article demeurent l'entière responsabilité de l'auteur-e et ne reflètent pas nécessairement ceux d'Econosphères.