Accueil Agenda Archives Agenda Midi Econosphères : La grève dans le carcan de (...)

Midi Econosphères : La grève dans le carcan de la compétitivité

« Les grèves ou menaces de grève, en tant que phase finale d’un processus dynamique, ont largement stimulé le progrès économique ». Vous l’aurez deviné, cette affirmation ne provient pas de milieux patronaux et ne se trouve pas dans les colonnes de vos quotidiens. Dans une perspective très keynésienne, l’économiste et ancien syndicaliste Charles Levinson[1] démontrait en 1972 les conséquences positives de la grève sur les salaires et la productivité. Aujourd’hui, il suffit d’ouvrir les pages de son quotidien pour comprendre que l’analyse de Charles Levinson fait partie du passé. La grève est de façon croissante considérée comme un coût. Pour certains, la fragmentation et l’internationalisation des entreprises rendent même cette pratique revendicative inadéquate et inefficace.

Depuis quatre décennies, l’entreprise mais aussi la place de l’Etat dans l’économie ont fortement évolués en Europe. Comment le droit et la pratique de la grève s’en trouvent-ils transformés ? Les travailleurs sont parfois confrontés au manque de moyens pour faire pression sur le patron. Par ailleurs, le droit de grève varie d’un Etat à l’autre et l’Union européenne exclut une harmonisation vers le haut, ce qui entrave le recours à la grève transnationale. Quelles sont dès lors les perspectives juridiques et syndicales à adopter pour faire face à cette situation ?

L’internationalisation des grandes entreprises et la disparition de l’interlocuteur patronal ont-t-elles rendu le recours à la grève obsolète ? Si les transformations actuelles de l’économie génèrent, certes, de nouveaux obstacles pour le développement de la grève, celle-ci a-t-elle pour autant perdu de son utilité ?

Pour en discuter, le prochain midi d’Econosphères accueillera Mateo Alaluf, docteur en sciences sociales et ancien professeur à l’ULB et Jan Buelens, avocat et docteur en droit spécialisé en droit social et droit du travail.

Quand ? Le mercredi 23 octobre 2013 de 12h30 à 14h30

Où ? Les locaux de l’Université populaire, rue de la Victoire, 26 à 1060 Bruxelles.

P.A.F.? L’inscription est gratuite, mais souhaitée pour le 21 octobre 2013 à l’adresse econospheres gmail.com

titre documents joints